Jambon ou Épaule de porc? Comment bien choisir

Nous vous détaillons toutes les différences entre ces deux produits phares, afin que vous fassiez votre choix en connaissance de cause.

Si Shakespeare avait été un amateur de jambon Ibérique de Bellota, il aurait compris qu'il existe autant d'intérêt pour découvrir le véritable sens de la vie, que de souci de connaître ce qui différencie réellement un bon jambon d'une épaule de porc ibérique. Ainsi, nous vous expliquons quelles sont les différences entre ces deux magnifiques produits et nous transcendons le sens du célèbre « être ou ne pas être », pour que vous puissiez enfin trouver la réponse à la question qui vous assaille toujours lors de votre achat : Jambon ou épaule de porc, telle est la question.

 

1. IL S'AGIT DE DIFFÉRENTES PARTIES DU PORC.

Il est vrai que nous parlons souvent du « jambon » en termes génériques. Ceci ne devrait causer aucun problème, si ce n'est que souvent cela sert à cacher la vraie nature de la pièce, tout en sachant pertinemment que le terme « jambon » jouit d'un plus grand prestige auprès des clients. Pour être exacts, à proprement parler, le terme « jambon » fait exclusivement référence aux pattes arrière du porc ; également connues sous le nom de « cuisses ». En revanche, nous devons employer les termes « épaule de porc » pour nous référer à ses pattes avant.

Ainsi, nous pouvons nous trouver face à des jambons et des épaules de porc provenant d'un même animal, mais qui présenteront des différences importantes aussi bien de saveur que de prix. Ce n'est pas une question mineure, puisque tandis qu'une épaule de porc ibérique avoisine les 34 euros le kilo sur le marché, un jambon du même animal pourrait parfaitement atteindre 400 euros.

2. ILS ONT DIFFÉRENTES TAILLES ET PROPRIÉTÉS DE COUPE.

Considéré comme le morceau le plus noble du porc ibérique, les jambons sont bien plus grands, larges et allongés que les épaules de porc. Cela est dû à la structure osseuse de l'animal, qui va également nous permettre d'obtenir, assez aisément, des tranches plus grandes lors de la coupe et de tirer le meilleur profit de la pièce.

Quant aux épaules de porc, elles se différencient rapidement des jambons par leur taille plus petite et par la présence de l'omoplate, qui occupe une partie importante de la pièce. Dans le cas des épaules de porc, ces différences osseuses rendent nécessaire une plus grande expérience en matière de découpe afin de tirer le meilleur profit de la pièce et obtenir de grandes tranches. Leur consommation s'avère par conséquent moins attrayante que celle des jambons, mais cela n'affecte en rien la bonne qualité de la viande.

 

3. MÊME PROCESSUS D'AFFINAGE, SAVEUR DIFFÉRENTE.

Les différences de taille et de forme entre les jambons et les épaules de porc ont également une incidence sur la salaison et l'affinage des pièces. Ils ne feront pas pour autant l'objet de processus différents, mais ces derniers devront être adaptés à chaque cas. En raison de leur plus grande taille, les jambons seront soumis à un processus d'affinage plus long, jamais inférieur à trois ans. Ce processus et le fait qu'ils ont une moindre quantité de graisse externe influent finalement sur leur arôme et saveur, en apportant au palais un contraste riche et très varié.

Soumis aux mêmes processus d'affinage et de salaison, les épaules de porc ont besoin de moins de temps en raison de leur petite taille : au moins deux ans. Leur arôme sera ainsi moins contrasté, mais leur chair est souvent plus savoureuse que celle du jambon. Et, que vous optiez pour la saveur de l'un ou de l'autre, s'il s'agit vraiment d'ibériques de Bellota vous ne serez pas déçu. Dans les deux cas, vous emporterez un excellent produit.


NOS CONSEILS POUR SAVOIR CHOISIR.

Après avoir pris connaissance de toutes les différences existantes entre les épaules de porc et les jambons, vous êtes prêt à faire votre choix. Toutefois, bien que très peu de gens prennent cet aspect en compte, n'oubliez pas qu'il est toujours préférable d'acheter une épaule de porc de première qualité, qu'un jambon de qualité inférieure ; non seulement pour sa saveur, mais aussi pour votre santé. Il a été démontré que, face au porc de Cebo (élevé aux tourteaux, légumineuses et céréales), le porc ibérique de Bellota (élevé aux glands) apporte toute une série de bienfaits, grâce à leur alimentation en liberté, à leur régime alimentaire et à des processus de séchage et d'affinage traditionnels, qui en font un aliment très sain.

 

Haut